Poèmes, Photographies, Infographies, Peintures et Créations de Michèle Schibeny
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A L'AVANT DERNIERE HEURE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michèle Schibeny
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5509
Age : 56
Localisation : LES MAZURES
Emploi/loisirs : Poète, Photo-Infographiste, Peintre
Humeur : artistique !
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: A L'AVANT DERNIERE HEURE   Dim 2 Sep - 5:27











A l'avant dernière heure






Ce que je devrais te dire avant ta dernière heure où la mienne, c'est la beauté, la joie, l'innocence, la pureté, la splendeur d'être, et d'avoir été, homme. La chance incommensurable d'avoir eu des pensées et des mains pour en venir à bout. L'ineffable bonheur d'être en mesure d'apprendre, de donner, d'aimer et de pardonner jusqu'à la dernière minute, jusqu'au tout dernier instant. L'incroyable pouvoir du désir, de l'imaginaire et des rêves sur les réalités de chaque quotidien. L'enchantement et la fortune d'aimer et d'être aimé même imparfaitement. Le ravissement de tous ces rêves engrangés comme seuls et uniques devoirs à accomplir vraiment. La consolation d'avoir été humble et de s'en être satisfait. La bénédiction de ressentir jusqu'aux larmes, jusqu'au fond de ses entrailles, jusqu'au tressaillement de sa chair, jusqu'à l'étonnement et l'incertitude, jusqu'à la douleur même, jusqu'à l'anéantissement parfois.


Nous accompagnant dans ce long cheminement, je désirerais revoir, en réminiscences avec toi, tous les merveilleux instants, l'infinité des détails insignifiants ou insolites, des parfums imprudents et entêtants, qui ont marqué ta vie et la mienne.


Je te raconterais un brin d'herbe et puis une mouche dessus. Je re décoderais le clair-obscur, les ombres et le faux-semblant à toutes les lumières connues et inconnues. Je t'amuserais une dernière fois d'une blague puérile ou d'un ancien repas réellement gai entre amis. J'évoquerais le temps de la jeunesse et aussi celui de l'enfance où chaque chose avait un sens comme un carrefour sur le chemin. Je prendrais ta main tandis que tes yeux seraient clos, tournés déjà vers l'au-delà du désir de cette vie, et te ferais sourire d'un nouveau mot de la voisine ou d'une gaminerie des enfants de la rue. On se souviendrait des premiers mots que l'on s'est dits, des premiers pas chancelants faits l'un vers l'autre, et de nos genoux idiots tremblants de peur à la moindre occasion à quelque âge que l'on fut, et, tous ces bobos et toutes ces larmes enfantines et adolescentes à tous âges, redeviendraient des crues jaillissantes de promesses et d'absolus. Tu entendrais soudain tinter toutes les heures à tous les clochers alors que depuis bien longtemps ils sont interdits de sonner. Tu jouirais d'un dessert succulent que ta mère te faisait, parce que je t'en aurais soudain évoqué la douce saveur.


Tu marcherais allongé, à contre-courant, de la mer de la vie et de chacune de ses eaux, baptisé dans la béatitude pour laquelle tu étais venu au monde enfant. Tu ressentirais, que je les imagine pour toi, des effluves de tendres fraîcheurs, toutes déjà goûtées, et t'en couperais une bonne part qu'avec toi tu emporterais pour ailleurs.


Et l'heure passerait, chaque seconde plus forte, chaque seconde pierre d'angle chargée d'édifice, chaque édifice oeuvre et chef d'oeuvre de vie, de l'assurance d'être toujours et enfin, mieux l'homme qu'il était prévu que tu deviennes. Lentement, ton âme recommencerait à reprendre de cette consistance qu'elle avait avant même ta naissance, redevenant magma d'étoiles, fumeuse nuée, tracé dans le ciel noir, fil-guide, porteuse d'eau, ange de lumière, champ de blé, bergère et couturière d'avenir, grange pour cheveux d'ange, source, fleuve et puits, écurie pour étalons prodiges...


Et ton tout dernier souffle balbutierait mille mercis.
Et tu sourirais. Toujours de plus belle. Et moi avec toi. Sachant pourquoi.




© Michèle Schibeny
















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiredaimer.forum-actif.net
Taj

avatar

Masculin
Nombre de messages : 269
Age : 61
Date d'inscription : 19/06/2010

MessageSujet: Re: A L'AVANT DERNIERE HEURE   Ven 6 Sep - 1:29

L'être humain n'a de richesse que sa bonne perception de la grandeur de l'univers.
L'Homme se croit fort en s'appropriant quelques grains de sable.
Le sentiment de la peur crée un vide qui le poursuit et harcèle..

Seule l'assurance de  l'amour sauverait les naufragés du voyage de la vie...

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michèle Schibeny
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5509
Age : 56
Localisation : LES MAZURES
Emploi/loisirs : Poète, Photo-Infographiste, Peintre
Humeur : artistique !
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: Re: A L'AVANT DERNIERE HEURE   Ven 6 Sep - 10:34






Sad


Oui je suis bien d'accord ....

merci à toi Taj

bisousssss



Very Happy










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiredaimer.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A L'AVANT DERNIERE HEURE   

Revenir en haut Aller en bas
 
A L'AVANT DERNIERE HEURE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dernière heure
» Évacuation discoveryland (après l'heure de fermeture officielle)
» Kinshasa est AVANT DERNIERE ville la moins sûre
» Problème bannière compte à rebours
» A Quand Les Voeux???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE D'AIMER :: PETITES PROSES SANS PRETENTION-
Sauter vers: