Poèmes, Photographies, Infographies, Peintures et Créations de Michèle Schibeny
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RATER L'AMOUR DE SA VIE ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michèle Schibeny
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5510
Age : 56
Localisation : LES MAZURES
Emploi/loisirs : Poète, Photo-Infographiste, Peintre
Humeur : artistique !
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: RATER L'AMOUR DE SA VIE ...   Ven 25 Déc - 12:07












J’aurai pu passer totalement à côté de l’homme de ma vie ....






Fabienne est une de ces jeunes femmes dont la famille, les amis, ne comprennent pas qu’elle soit seule. Féminine, séduisante, elle a réussi sa vie professionnelle et croque la vie à pleines dents ! Malgré tout, être séduisante ne suffit pas dans les rencontres, et elle enchaîne les histoires impossibles. La dernière en date est la rencontre d’un Américain, Jake, qui n’a pas l’air de beaucoup décoller....






Une démarche positive




Florence, la coach de Fabienne, commence par la féliciter : elle était consciente de s’être engagée, d’elle-même, de sa propre volonté, dans une histoire dont elle connaissait à peu près l’issue. Fabienne se remet en cause et se pose des questions, c’est bien parti.
Le souci est que Fabienne ne se fait plus confiance. « Est-ce que j’ai de la malchance, ou suis-je finalement attirée par des histoires compliquées ? ». Profondément déçue par ses histoires d’amour, elle déclare : « Je ne veux pas me fourvoyer dans une histoire qui me fait vivre à 100 à l’heure quelques semaines par an. Je veux rencontrer un homme qui me convient et avoir la force de quitter Jake. »
L’être humain ne peut que répéter ses erreurs s’il ne les comprend pas. Elle vient de toucher du doigt son problème, il faut ensuite trouver des solutions.





Un manque de lucidité




Avant Jake, Fabienne a connu une longue histoire platonique avec un certain Rodolphe.
Alors qu’il ne lui donnait aucun signe de vouloir s’engager avec elle, elle interprétait des déclarations comme « Je suis heureux de t’avoir rencontrée, tu es une amie sincère pour moi. Je me sens très proche de toi. » à son avantage, comme une ouverture. Lui était pourtant très clair, même s’il aimait jouer avec elle notamment grâce à des vrais talents de séducteur.
Fabienne n’a pas compris combien il est essentiel de créer une intimité d’échanges qui permette de se faire une opinion sur les liens qui l’unissent à un homme. A rester dans le jeu ou la joute verbale, de la pure séduction, on oublie d’aller vérifier que cette personne a des valeurs qui sont les nôtres ou que nos connexions intellectuelles sont suffisamment fortes pour durer.





A-t-elle vraiment envie de rencontrer quelqu’un ?



Fabienne avait-elle finalement vraiment envie de faire des rencontres qui déboucheraient sur une relation véritable ? En égrenant, relation après relation, son comportement et tous les signes annonciateurs, que c’était sans issue, elle reconnaît elle-même qu’elle aurait pu voir ces signes plus tôt – qu’elle les a volontairement occultés.






La route est encore longue




Fabienne est incitée à faire un tour d’horizon des hommes qui, ces dernières années, lui ont tourné autour ou se sont tout simplement intéressés à elle mais ne lui ont pas convenu. C’est là que ressort son attirance pour un certain Antoine, dans ses relations professionnelles, ce qui l’a retenue de passer le cap pour éviter de tout mélanger. Elle a traîné en longueur, jusqu’à apprendre qu’il sortait avec une autre collègue. Mais elle est malgré tout déterminer à retenter sa chance.

Tout cela confirme qu’elle cherche les histoires impossibles et qu’elle ne change pas. Florence prend alors le taureau par les cornes et démonte avec elle son mécanisme d’attirance : elle lui parle de respect d’elle-même et ce que cela veut dire pour elle. En fait, Fabienne pense inconsciemment qu’un homme qui s’intéresse à elle ne vaut pas grand-chose puisqu’il s’intéresse à elle et à personne d’autre, c’est qu’il n’a pas de valeur.






Apprendre à « servir » son bonheur





Fabienne rejette ceux qui lui manifestent un intérêt. Elle ne cherche même pas à mieux les connaître. La prochaine étape pour Fabienne est de chercher tout d’abord à mieux connaître Antoine avant de se dire qu’il est l’homme de sa vie. Elle trouve un moyen astucieux de créer des RV réguliers avec lui. Elle apprend qu’il est en effet avec Rita. Elle doit ne rien laisser paraître de son attachement mais peut en revanche lui montrer son vrai visage, se donner à connaître à Antoine. Ces techniques ont pour objectif de les mettre sur des sujets vrais, qui les amènent à avoir des discussions assez profondes et à créer ainsi le plus de complicité possible.






S’intéresser aux hommes qui l’aiment







Outre Antoine, il s’agit de faire l’effort de s’intéresser aux 2 derniers hommes qui ont montré de l’intérêt pour elle et d’essayer, juste pour s’amuser et ne pas perdre son temps, de comprendre ce qui est le meilleur en eux, ce qu’ils ont de plus intéressant ou touchant.

Antoine en fait ne lui plaît pas beaucoup. En revanche, elle s’intéresse de plus en plus à un certain Emmanuel qui lui avait témoigné son affection il y a quelques temps mais qu’elle avait rejeté car il était petit : « Je suis moi-même petite. Alors un couple de petit, ah ça jamais ! J’adore les grands qui m’entourent de leurs bras. Je n’ai jamais aimé les petits. » Mais il se trouve que, dans le petit programme spécifique pour Fabienne « j’établis un maximum de complicité » avec les hommes qui s’intéressent à moi, elle passe du bon temps avec celui qu’elle appelle déjà « Manu ». Elle découvre un homme en or.

Elle sait que ce critère de taille est certainement stupide mais elle est faite comme cela dit-elle. Il lui faut progressivement entrevoir la possibilité d’une relation avec lui (juste dans sa tête, pour ne pas de braquer sur cette résistance à la petite taille). L’idée est d’entrouvrir une porte en son esprit. Après, il faudrait qu’elle réussisse à se laisser surprendre.






Croire en l’amour vrai





L’histoire de Fabienne est une très belle histoire car rien n’aurait fonctionné si elle n’avait pas acquis cette maturité amoureuse qui lui a fait prendre conscience qu’elle pouvait peut-être être heureuse avec un homme comme Manu. Le chemin pour la conquérir a été long pour lui. Fabienne a continué pendant 2 mois à fréquenter de nouvelles conquêtes sur Internet et dans des soirées d’amis. Un jour, Manu lui a fait clairement la tête. Il lui a dit qu’il ne voulait pas de son amitié. Il n’était pas prêt non plus à continuer à la courtiser alors qu’elle voyait d’autres hommes. Il lui a même dit qu’elle ne l’intéressait plus. Elle s’est un peu vexée mais elle était alors dans une histoire qui la faisait souffrir. Elle en est sortie pour réaliser combien il était insensé d’aller chercher les hommes qui ne la traitaient pas bien et se fichaient de sa valeur quand il y en avait un qui se préoccupait vraiment d’elle.






Tout devient plus clair




Grâce aussi à la patience d’Emmanuel, qui avait aussi confiance dans le fait qu’elle allait forcément se rendre compte que leur complicité était de l’amour, ils se sont revus et sont tombés dans les bras l’un de l’autre.
Ils se marient en juin prochain et cette histoire devrait servir à ces quelques femmes qui passent à côté d’hommes qui pourraient les rendre heureuses.





Extrait de Femme Actuelle



:bott:





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiredaimer.forum-actif.net
 
RATER L'AMOUR DE SA VIE ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» De l'amour à la haine,pourquoi?
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» qu'est ce que vous etes prêt à faire par amour
» un amour de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE D'AIMER :: AMOUR CONSEIL-
Sauter vers: